Paroisse Réformée de
Hagondange - Maizières-lès-Metz

Assemblée paroissiale septembre 2011

Photos de la journée   La base de l'Église et l'Église de base

Rapport moral par la présidente du Conseil presbytéral, Claudine Wendenbaum

Les événements ayant marqué l'anné passée sont retracés.
  • La paroisse a obtenu un deuxième poste pastoral administratif, ce qui sort le secteur sud d'une certaine précarité car il n'a plus besoin de toujours "justifier son existence". Ce poste nous donne également plus de poids dans nos discussions avec les municipalités. Et surtout, il va permettre au secteur sud de s'épanouir davantage.

  • Nous notons en effet des frémissements encourageants du côté de Maizières qui souhaite se développer et d'une certaine manière prendre fermement sa vie en main, qui a des projets, qui souhaite s'affirmer par rapport au secteur nord. Quelque chose est encore possible. Il est important que les Hagondangeois soutiennent cette démarche, qu'ils entendent ce désir d'autonomie et qu'ils acceptent que le secteur sud vive des choses en dehors d'eux.

  • Le Cahier des charges de la paroisse a été entièrement re-écrit par le Conseil presbytéral, tout en s'appuyant sur le précédent Cahier des charges dont il ne nie pas l'importance. Ce travail a suscité une réflexion de fond fort intéressante et constructive. Le nouveau cahier des charges a été validé par le Conseil consistorial, démarche nécessaire dans l'EPRAL pour que la vacance des postes pastoraux soit déclarée.

  • Dans les deux secteurs, nous avons tout au long de l'année pu accueillir de nouvelles personnes qui sollicitent la paroisse, viennent faire un petit bout de chemin avec nous. Il est important que nous soyons ouverts à ce désir de nous rencontrer, sans pour autant chercher à les "incorporer". L'exercice de l'accueil est un exercice difficile qui demande une vigilance et délicatesse.

  • La présidence du Conseil presbytéral a changé de main en décembre.

  • La journée de départ du pasteur Jacques Morel a été un moment très important pour notre communauté, en dehors du fait que c'est un véritable ami qui est parti. Certains ont pu découvrir notre paroisse sous un angle différent et faire évoluer quelques-unes de leurs représentations ou idées reçues.

  • Cette année et pour la première fois depuis longtemps, nous avons été en capacité de verser la totalité de quelques-unes de nos cibles, ou une partie non négligeable de certaines autres. Ceci nous conduit à penser que nos choix n'étaient pas si mauvais que ça... Cela montre aussi à quel point les paroissiens ont pris la mesure des enjeux pour notre Église locale.

  • Nous nous apprêtons à signer avec la Communauté Évangélique Italienne une nouvelle convention qui re-précise quelques points quant au partage des locaux. Cet accord est le signe de notre bonne entente avec cette Communauté.
Quelques sources d'inquiétudes sont évoquées, des questions demandant une attention particulière de notre part :
  • L'Église n'intéresse plus guère la jeunesse. Le Jardin Biblique résiste tant bien que mal et plutôt bien, mais il a besoin de tout notre soutien. Même si le catéchisme est assuré en secteur par le pasteur de Amnéville, le Conseil prendra également soin d'entretenir des liens avec Arnaud et sa famille.

  • La paroisse possède cinq bâtiments dont l'entretien est parfois lourd à assumer. Les deux temples ont besoin de travaux.

  • Et bien sûr, la vacance des deux postes pastoraux demande du courage et de la force pour affronter et surmonter les difficultés. Nous sommes capables de nous soutenir les un-es les autres. Nous avons aussi la chance et le réconfort de pouvoir nous appuyer sur certaines personnes qui d'ores et déjà nous ont assuré de leur soutien et/ou proposé leur aide.
Quelques pistes à suivre pour cette année qui commence :
  • Des élections presbytérales sont prévues début février, le Conseil sera renouvelable par moitié.

  • La plupart des rencontres paroissiales se poursuivent, même si de temps en temps le calendrier sera légèrement modifié pour s'adapter aux ressources possibles. Les habituels temps qui rythment notre vie paroissiale sont maintenus, la journée missionnaire en février (en compagnie du pasteur Christian Bonnet, du Défap), les deux kermesses, le goûter de Noël ouvert à tous (avec Pierre Blumenroeder), la bourse aux plantes...

  • Des projets sont en gestation à Maizières, un repas trimestriel et un groupe de partage (chants, prières et réflexions autour des Écritures).

  • Le Conseil décide de maintenir les deux lieux de culte chaque dimanche. C'est particulièrement nécessaire au développement de Maizières, et c'est nécessaire aussi pour maintenir intact le tissu de la vie communautaire. Pour ces cultes nous faisons bien sûr appel aux prédicateurs laïcs du Consistoire. Mais pour ne pas trop les mobiliser (d'autres postes pastoraux sont vacants), les conseillers presbytéraux s'occuperont du culte environ une fois par mois (ou plus s'il le faut), d'anciens conseillers ont également proposé leur aide. Quelques pasteurs (dont Pierre Maennlein) viendront aussi présider des cultes.

  • La recherche active de pasteurs a débuté, avec publication sur le site Internet d'un document, et l'envoi de lettres de sollicitaion.

  • La préparation du centenaire du temple de Hagondange démarre aussi doucement mais sûrement. Quelques projets sont envisagés (concert, expo photos sur l'histoire de la paroisse, plaquette réalisée en collaboration avec le groupe d'histoire locale, conférence sur le protestantisme). Une rénovation du temple est envisageable, notre architecte s'est déjà penché sur la question et a établi une proposition chiffrée. Divers contacts avec les mairies sont pris pour étudier le financement d'un tel projet.

Rapport financier par le trésorier, Frédéric Orth

Le budget prévisionnel établi en janvier 2011 s'élève à 46 000 euros, l'objectif étant bien évidemment d'obtenir des comptes équilibrés.

À ce jour, nous sommes à 73% de nos prévisions en terme de recettes et 69% en terme de dépenses. Le léger déficit actuel n'est pas inquiétant, d'autant plus que nous pouvons compter sur la dernière enveloppe de dons et également sur les bénéfices de la kermesse d'hiver.

Les offrandes au culte restent conséquentes, ce qui est aussi le signe d'une bonne fréquentation des cultes. Les casuels ont rapporté plus que prévu. 83% des récupérations de frais sont déjà rentrés.

Au niveau des dépenses, nous versons un remboursement trimestriel pour le prêt des travaux réalisés au foyer. Nous sommes à jour pour le versement des cibles missionnaire, consistoriale et "aide au développement". Il reste à verser la moitié de l'offrande synodale, et nous avons bon espoir d'être en capacité de le faire.

Merci à tous les paroissiens qui contribuent au bon fonctionnement de la paroisse et qui soutiennent si fidèlement la vie de l'Église. Le Conseil presbytéral s'attache à gérer les finances de manière sage et prudente.

Des travaux de rénovation sont à réaliser dans nos deux temples. Malheureusement, nous n'avons pas les moyens humains de mener de front ces deux gros chantiers. Et ce sont les coïncidences de dates qui nous font choisir de commencer par le temple de Hagondange, celui-ci fêtant son centenaire en 2013.

Dans un premier temps, nous avions prévu d'entreprendre à Hagondange de simples travaux de remise aux normes. Puis, sur la suggestion sage de certains, nous avons envisagé de traiter le bâtiment dans sa totalité de sorte que l'ensemble des travaux à réaliser soit terminé une fois pour toute (ou tout au moins pour de très nombreuses années). Ainsi le projet de l'architecte propose la mise en conformité sécurité incendie, la mise en conformité accessibilité handicapés, des travaux d'isolation thermique et d'embellissement.

D'ores et déjà, des contacts ont étépris pour financer le projet et trouver des partenaires : les mairies de Hagondange, Talange et Mondelange, le Conseil régional qui peut fournir une aide dans le cadre des aides européennes du FEDER, les instances d'Église (E.S.P. et Consistoire de Moselle), les Protestants Disséminés, la DRAC Lorraine, le Crédit Mutuel, la Fondation du patrimoine.
Il est également prévu de faire appel à la générosité des paroissiens pour un don exceptionnel.

En ajoutant toutes ces potentialités les unes aux autres, il devrait être possible de mener à bien ce nouveau projet et défi.
                    Retour vers chantiers de réflexion
Copyright © 2007 v.2 - Paroisse Réformée - B.P. 90071 - 57304 HAGONDANGE CEDEX
Téléphone: 03 87 71 41 56 - e-mail: eral.hagondange@wanadoo.fr