Paroisse Réformée de
Hagondange - Maizières-lès-Metz

L'histoire de la Réforme


La Réforme à Zurich

Zwingli, d'abord curé dans un village à Glaris puis dans un lieu de pélerinage, est choqué par la religion superstitieuse qui a cours dans ces lieux ; plus tard aumônier des armées à Marignan, il se dresse contre la pratique des cités suisses qui louent leurs jeunes comme mercenaires aux armées étrangères. Formé à l'humanisme, il est nommé curé à la cathédrale de Zurich en 1518 et adhère aux idées de Luther car elles correspondent à des certitudes qu'il a déjà établies en lui au terme d'une évolution personnelle.

En 1523, il passe définitivement à la Réforme avec la rédaction des 67 Thèses qu'il rédige pour participer à la première dispute de Zurich qui se tient le 29 janvier. Il en appelle à une religion fondée exclusivement sur les Écritures, rejette l'autorité de Rome et transgresse l'interdit de mariage pour les hommes d'Église, en épousant secrètement Anna Reinhard. Sa doctrine doit aboutir à la suppression des images dans les églises, à la réorganisation des bénéfices, la sécularisation des couvents, l'abandon du latin dans la liturgie.


ZwingliLes paroissiens et le conseil de Zurich prennent son parti contre l'évêque de Constance dont il dépend, et il entreprend en 1522 la réforme de la ville. Il abolit la messe en 1525 et la remplace par un culte très dépouillé, centré sur la prédication ; il crée aussi des cercles d'étude des Écritures.
En 1529, il entre en conflit avec Luther au sujet de la façon de concevoir la cène, et ces divergences ne seront jamais surmontées malgré le colloque théologique de Marbourg qui dure trois jours. Pour Zwingli, la cène est le témoignage public de la présence du Christ dans nos vies, alors que Luther reste profondément attaché à la présence effective du Christ dans l'eucharistie.

On trouve dans la pensée de Huldrych Zwingli les principaux thèmes qui seront développés ensuite par Jean Calvin, si bien que certains se demandent s'il n'apparaît pas aujourd'hui comme le véritable père du courant réformé. (De la vraie et fausse religion , De la parole de Dieu, De la justice divine et de la justice humaine, Exposé de la foi).

En 1531, une guerre éclate en Suisse entre les cantons réformés et les autres. Zwingli, qui accompagne en tant qu'aumônier les troupes de Zurich est tué à la bataille de Kappel.

Son élève Bullinger poursuivra son œuvre.

Cinq ans plus tard paraîtra à Bâle Institution de la religion chrétienne, écrit par un jeune homme français de 27 ans, Jean Calvin.
La Réforme s'implantera en France grâce à lui, à travers une longue histoire semée de luttes violentes pour que soit reconnu le culte réformé. La pensée de Calvin rayonnera aussi sur une grande partie de l'Europe.

Bibliographie Retour vers histoire de la Réforme

Copyright © 2007 v.2 - Paroisse Réformée - B.P. 90071 - 57304 HAGONDANGE CEDEX
Téléphone: 03 87 71 41 56 - e-mail: eral.hagondange@wanadoo.fr