Paroisse Réformée de
Hagondange - Maizières-lès-Metz

Romans

Eliette Abécassis et Mark Crick   Le Messager   Éditions Baker Street, 2009, 91 p.
Couverture de Le Messager

Pour se laisser emmener dans l'étrange voyage que propose ce livre, il faudra laisser là les certitudes rationnelles, les évidences cartésiennes et cette éternelle volonté de toujours maîtriser et contrôler tous nos itinéraires. Sinon, impossible d'embarquer, vous resterez à quai...

L'histoire même de la genèse de ce roman est assez étonnante : Peu de temps après la sortie de son premier ouvrage Qumran, Eliette Abécassis reçoit la lettre d'un lecteur, Anaël Dellière, qui dit se reconnaître dans cette histoire. Elle apprend qu'il est un voyant travaillant pour les entreprises et malgré sa méfiance de philosophe rationnelle à l'égard de la voyance, elle accepte de le rencontrer. S'inspirant de cette rencontre, elle publie une nouvelle (le Voyant) qui paraît dans le magazine Elle et reçoit alors un courrier abondant qui lui montre combien cet univers mystérieux interpelle et intéresse des publics très divers.

Puis intervient une autre rencontre, plus littéraire cette fois, avec l'écrivain dessinateur et peintre Mark Crick dont elle traduit en français deux pastiches de recueils (La Soupe de Kafka et La Baignoire de Goethe) ; elle se passionne pour la créativité fantaisiste et l'imaginaire foisonnant de cet écrivain britannique. Ensemble, unissant plume et pinceau dans un conte original qui échappe à tout classement littéraire, ils vont plus tard encore imaginer le court récit à quatre mains sur le personnage du Messager.

Les illustrations très poétiques de Mark Crick y sont superbes. Simples, harmonieuses, colorées, elles soutiennent et accompagnent le récit comme si elles conversaient avec lui, l'illuminant de leurs teintes chaudes tout en entretenant un certain mystère.

Sur le port, la narratrice croise donc la route d'Anaël, un voyant messager qui lui parle de son itinéraire et qui lui révèle des visions dont certaines la concernent. Sans trop savoir pourquoi, elle consent à le suivre jusque dans son bateau et entreprend alors une mystérieuse traversée vers un ailleurs qui l'entraînera sur les pas d'un bédouin, de la terre de Judée jusqu'aux broussailles de l'Afrique où elle entendra les enseignements millénaires d'un sorcier de Casamance. Au fil des visions d'Anaël qui font écho à sa propre vie, au cours d'un parcours intérieur qui la conduira de découvertes en découvertes étonnantes, elle apprendra à (se) comprendre et à lire les signes.

Et dans cette quête d'identité où la narratrice cherche comment s'inscrire dans une histoire, les repères habituels ne fonctionnent plus du tout de la même manière ; passé, présent et futur s'imbriquent étroitement tandis que réel et imaginaire s'entremêlent pour se fondre parfois. Les deux histoires personnelles, celle de l'écrivain et celle du messager s'enrichissent mutuellement et se rejoignent.

En proposant une autre vision du monde, en affirmant qu'elle croit dans l'intuition, dans l'émotion et la relation directe que nous avons à l'autre, Eliette Abécassis prend le risque de passer pour une illuminée. Audacieusement elle lève un tabou de notre société moderne si rationnelle qui s'emploie à nous faire réprimer l'approche intuitive et immédiate que nous pourrions avoir des choses et des êtres. Mais sa conception de la voyance n'a rien à voir avec le cliché du voyant en turban muni de sa boule de cristal, ni avec des pouvoirs surnaturels (elle n'y croit pas), ni avec d'hypothétiques prédictions magiques concernant l'avenir (aucun chemin n'est définitivement tracé). Simplement, elle montre que certaines personnes douées d'hypersensibilité sont parvenues à développer leurs facultés sensibles et imaginatives pour se connecter avec l'invisible. Et dans sa culture, ces voyants-là sont des prophètes qui fonctionnent comme consciences critiques, guides et médiateurs.
CW

Retour vers L'as-tu-lu ?
Copyright © 2007 v.2 - Paroisse Réformée - B.P. 90071 - 57304 HAGONDANGE CEDEX
Téléphone: 03 87 71 41 56 - e-mail: eral.hagondange@wanadoo.fr