Paroisse Réformée de
Hagondange - Maizières-lès-Metz

Bandes dessinées

Michel Faure Jésus Marie Joseph, Glénat, nov 2011, 200 p.


Couverture de Jésus marie Joseph Celui ou celle qui plonge dans ces 200 pages somptueusement illustrées est transporté deux mille ans en arrière jusqu'en Galilée, sur la trace des origines de Jésus. Un ange blond qui a troqué ses ailes contre des formes rebondies et divinement séduisantes ne craignant pas de se montrer, est envoyé sur terre sous les traits d'une esclave shiite un peu naïve. La mission de cet Envoyé de Dieu ? Dénicher un père pour l'enfant annoncé par les prophètes, et l'avertir de sa destinée particulière.

Mais la longue quête d'un père est périlleuse et semée d'embûches pour cet être hors du commun. Des aventures difficiles lui feront découvrir toute la violence et la bêtise du monde des êtres humains, hommes et femmes. Obligée de s'enfuir, elle fera aussi de belles rencontres et trouvera des compagnons de route dont le nom ne nous est pas inconnu et qui constitueront pour elle une singulière trinité revisitée ; il y a là le fidèle Gaspard, chef d'une bande de brigands qu'elle a sauvé d'une mort certaine et qui lui tient lieu de frère aimant et de confident, le sage Balthazar à la barbe blanche qui l'a secourue et qui devient comme un père pour elle, et puis le puissant Melchior, géant noir et amant parfait dont elle tombe éperdument amoureuse.

Planche de Jésus marie Joseph La construction du récit est assez intéressante car l'ange raconte son voyage à Gaspard et à ses compagnons de route (Lahrsen et Driss) pendant qu'ils sont en train de regagner le village dont Gaspard est le chef. Entrecoupés de retours au présent, les évévements passés évoqués lors de ces flash back sont donc vus par les yeux de l'ange, ce qui permet de mettre en évidence un un point de vue plutôt bienveillant et respectueux à l'égard des mortels croisés dans cette région barbare et aride. Mais sur cette route de l'annonce, on est loin de l'imagerie religieuse un peu naïve et bisounours. Car l'album aux couleurs riches et si directes colle de près à la vraie réalité de ce peuple de nomades où chacun tente de survivre dans d'âpres conditions.

Sans tomber dans la trivialité ou la caricature, ce récit prend avec audace quelques libertés à l'égard des récits bibliques et propose une relecture moderne et quelque peu culottée de l'arrivée de Jésus sur terre. Il est truffé d'allusions bibliques et de sous-entendus relatifs à la vie du Christ (les mages, la mise en croix, la trinité, une galette de pain rompue qui rappelle la Cène...), de rebondissements improbables (Gaspard couchant avec l'ange... quoique ...), de situations cocasses, de dialogues savoureux impertinents et décalés, de poésie et de tendresse aussi.

Planche de Jésus marie Joseph Les décors à la peinture à l'huile sont variés, généreux et riches, présentant de magnifiques paysages. De nombreux personnages aux visages parfois caricaturaux comme l'impayable Robert, prennent vie dans cette aventure et ils sont incroyablement vivants et denses. La transformation physique et vestimentaire de l'ange est assez amusante, traduisant une transformation plus profonde et une humanisation progressive au fur et à mesure qu'elle découvre les plaisirs et les douleurs de la vie terrestre.

Couverture de Jésus marie Joseph Finalement, le propos de départ, qui était de rechercher les traces de l'origine de Jésus, reviendrait donc à trouver nos propres traces d'humanité... Et cet album qui vaut vraiment le détour du voyage, n'est pas si décalé que cela si l'on admet l'idée que spiritualité et mysticisme s'entremêlent et se conjuguent forcément avec sensualité, violence et terre-à-terre. C.W.

Retour vers L'as-tu-lu ?
Copyright © 2007 v.2 - Paroisse Réformée - B.P. 90071 - 57304 HAGONDANGE CEDEX
Téléphone: 03 87 71 41 56 - e-mail: eral.hagondange@wanadoo.fr