Paroisse Réformée de
Hagondange - Maizières-lès-Metz

BD

Jul   Silex and the city tome 2. Réduction du Temps de Trouvaille   Dargaud, août 2010, 46 p.
Couverture de Silex and the city tome 2

Nous sommes en 40 000 avant JC. Alors que toute la planète obéit aux lois de la sélection naturelle, une petite vallée résiste encore et toujours à l'Évolution. Et c'est là dans une ambiance délirante que nous retrouvons la famille Dotcom, une tribu d'homo-sapiens plus évolués que la moyenne...

Spam, la prof de Préhistoire-géo en ZEP (Zone d'Évolution Prioritaire), tombe malade après avoir ingéré la pomme vendue par un épicier-serpent bio assez louche. Son chaman lacanien diagnostiquant chez elle une dépression saisonnière assez courante en période interglaciaire, il lui prescrit un arrêt de travail et elle est donc remplacée par un jeune prof de Saint-Ex ressemblant étrangement au Petit Prince et qui a fait Néanderthal Sup. Pendant ce temps le fils Dotcom, secondé par ses potes alterdarwinistes, invente le commerce équitable et convainc Rahan de la Pétaudière, le fiston d'un Aristo-sapiens, d'investir dans son projet d'ouverture d'une chaîne de magasins "Nature et Découvertes". Finalement, comme les gens ne sont pas mûrs pour les découvertes, on se contentera de l'appeler "Nature"... La fille Web, une fashion-victime un peu langue de vipère, traîne comme d'habitude avec la jeunesse dorée paléolithique. Enfin, Blog le père, prof de chasse, recruté comme publicitaire pour travailler dans le groupe de communication "Désir D'Avenir", quitte la grotte des profs pour les salaires plus excitants du privé. Mais il apprendra bien vite que la vie de bureau est beaucoup féroce que la vie des cavernes...

Ainsi toute la famille paléolithique Dotcom participe de façon désopilante à l'Évolution sociale. Dans la BD on rencontre aussi des supporters du Primate Saint-germain et de l'Olympique Mammouth, on prend part à une soirée régression avec Darwin Ghetta, on visite "la Grande Arche" qui est un club échangiste inter-espèces, on entend parler de biodiversité et d'évolution participative rebaptisée malicieusement "darwinitude", on découvre l'idée prometteuse et innovante du monothéisme qu'il s'agit de promouvoir. Et on apprend enfin pourquoi les dinosaures ont disparu.

Dans ce deuxième tome de "Silex and the City", Jul nous tend un miroir satirique et désopilant qui renvoie allègrement nos travers contemporains et sociétaux en rapport avec la consommation, en les transposant finement au paléolithique. Toutes les idées à la mode que les médias nous serinent à longueur de jour sont là. Et c'est rempli de jeux de mots astucieux qui font mouche, de clins d'œil futés (l'insoutenable légèreté de l'hêtre pour fabriquer des flèches), de portraits au vitriol (le DRH en cannibale qui mange ses stagiaires). Certains anachronismes sont savoureux, comme le logo EDF écrit en cailloux sur la cheminée fumante d'un volcan.
Cet agrégé d'histoire offre là un bon moment d'amusement intelligent, même si parfois l'histoire peut paraître un peu décousue.
CW

Retour vers L'as-tu-lu ?
Copyright © 2007 v.2 - Paroisse Réformée - B.P. 90071 - 57304 HAGONDANGE CEDEX
Téléphone: 03 87 71 41 56 - e-mail: eral.hagondange@wanadoo.fr