Paroisse Réformée de
Hagondange - Maizières-lès-Metz

Tranches de vie

13 avril 2014 : Journée à thème sociétal : Bénir les couples mariés de même sexe ?

"Joyeux troupeau" pour cette journée paroissiale centrée sur la question de la bénédiction des couples mariés de même sexe. L'Assemblée de l'Union s'apprêtant à statuer (si les débats ont suffisamment mûri) sur cette question à la fin du mois de juin, le Conseil Plénier a ouvert largement le débat au sein des paroisses qui sont invitées à se saisir de la question. Dans notre paroisse, les différents groupes ont débattu lors de leurs rencontres habituelles (Conseil presbytéral, Café-Partage, Café d'après culte, Étude Biblique), sans compter les discussions fort animées qui sont allées bon train de manière également informelle durant toute cette période. Les échanges ont été respectueux, sérieux, riches et sereins.

Lors de cette journée du 13 avril, nous avons en quelque sorte lié la gerbe d'un bouquet fait de toutes nos différences de sensibilité. Il s'agissait surtout de laisser résonner cette question en nous et de nous laisser travailler par elle en écoutant ce qu'elle suscite. Grosso modo, même si quelques personnes s'opposent clairement à cette bénédiction ou si d'autres n'ont pas exprimé leurs positions, la tendance générale est plutôt à l'acquiescement, un oui humain qui prend tout simplement appui sur le oui premier que Dieu prononce sur nos vies. Cet acquiescement est en lien avec la mission de l'Église qui est de bénir largement et généreusement.
De cette journée, nous retiendrons aussi la joie des partages et des rencontres.

Après avoir rappelé qu'ici nous parlons de personnes, (d'hommes et de femmes comme nous, et donc nous parlons aussi de nous...), et qu'en protestantisme l'Église ne marie pas mais elle bénit un projet de vie, le pasteur JS Laurain nous propose un parcours destiné à nous interroger sur la bénédiction : quels en sont les usages dans notre Église locale et comment la comprenons-nous personnellement ? Quelle importance a-t-elle pour nous, quel poids, quelle mise en route ? Nous rappelons que ce n'est pas un acte magique, ni une validation, ni un ticket d'entrée, ni un accord, mais une parole d'envoi "qui dit bien", et qui est à la fois parole et action. Cette parole accompagne souvent les changements de vie importants, elle atteste de la Parole aimante et fortifiante de Dieu, et nous dit que Dieu est présent à chaque instant dans nos vies. Ce "oui" de Dieu est posé sur nos vies indépendamment de ce que nous sommes. Il est de Dieu, ce qui signifie qu'il ne nous appartient pas et que nous ne maîtrisons pas les choses.


Après le partage joyeux et fraternel du repas (et de la vaisselle !), le pasteur nous propose dans une seconde étape, de passer "du temps avec nous-même" pour écouter ce qui nous habite et l'inscrire sur du papier : que ressentons-nous à l'écoute de la question posée ? Et que répondons-nous ? Nous faisons part à nos voisins de nos ressentis et de nos réponses, puis nous pouvons les restituer en grand groupe. Qui suis-je, pour m'arroger le droit de refuser une bénédiction divine ? Le pasteur à qui cela pose problème devrait pouvoir s'en dispenser à condition de proposer au couple d'être accompagné par un autre pasteur...



Dans une troisième étape, nous nous confrontons à divers arguments et points de vue qui sont regroupés selon trois axes et qui expriment diverses opinions possibles. Le but est de nous situer par rapport à ces affirmations. Celles-ci nous plaisent-elles, nous donnent-elles à penser, nous rejoignent-elles ou bien est-ce qu'elles nous horripilent et nous irritent ? Nous réfléchissions ainsi à la question qui nous préoccupe selon l'axe biblique, l'axe de la bénédiction, et celui de la dimension pastorale et ecclésiale. Globalement, nous rejetons toute lecture fondamentaliste de la Bible qui servirait à justifier des positions tranchées de rejet. La Bible ne raconte-t-elle pas l'histoire de l'amour de Dieu pour tous les humains ? Par ailleurs, nous ne voyons pas bien comment "une demi mesure" serait possible, ou bien on bénit inconditionnellement, ou bien on ne bénit pas.
Débats dans les différents groupes paroissiaux
Retour vers Archives Retour vers Tranches de vie
Copyright © 2007 v.2 - Paroisse Réformée - B.P. 90071 - 57304 HAGONDANGE CEDEX
Téléphone: 03 87 71 41 56 - e-mail: eral.hagondange@wanadoo.fr